Ainsi va l’Afrique:

Animé par Philippe Leymarie
Au cours des six derniers siècles, l’Occident a généré les sociétés les plus prospères de l’histoire de l’humanité. La richesse créée par les nations qui s’étaient engagées dans la traite négrière et le travail forcé (Portugal, Espagne, France, Pays Bas, Grande Bretagne, Etats Unis et Danemark) a atteint une dimension vertigineuse. De même, des institutions telles que Lloyds, Nat West, et bien d’autres encore ont récolté des bénéfices considérables. Puisqu’il est indéniable qu’une partie de cette richesse provient de l’esclavage des peuples noirs et du fruit de leur labeur non rétribué, ce ne serait que justice que de réclamer le remboursement des arriérés relatifs à ce travail non rétribué.
Share