Paul Wolfowitz, George Bush, Dick Cheney, Ronald Rumsfeld, Douglas Feith et Richard Perle ont été les architectes de la guerre contre l’Irak. Bien avant les attentats du 11 Septembre 2001, ce fut Wolfowitz qui fut chargé d’élaborer un dossier accusant l’Irak de détenir des armes de destructions massives et d’entretenir des liens avec al-Qaida. Il assembla un tissu de mensonges pour justifier la guerre qui s’ensuivit.

Les mensonges ayant été exposés et les choses prenant des tournures fâcheuses sur le front de la guerre, Wolfowitz déménagea à la banque mondiale pour en prendre la présidence. Pour ce faire, il se fit entourer d’une garde prétorienne composée de quelques uns de ses anciens collaborateurs du Pentagone dont les compétences furent mises en doute au sein de la Banque.

Son style autocratique de management l’aliéna d’avantage au personnel de la Banque. Toutefois, c’est la gracieuse augmentation de salaire et la promotion dont il fit bénéficier sa partenaire qui travaillait à la Banque avant de la faire transférer au Département d’Etat qui sonna le glas de sa présidence.

Share