Demande anémiée, disette économique et déficits colossaux ont aiguisé les élans protectionnistes des pays occidentaux. Ils accusent la Chine de manipuler délibérément le taux de change de sa monnaie, le yuan, pour avantager ses exportations, ce que l’empire du milieu dénie. Cet antagonisme pourrait déboucher sur une “guerre des monnaies” qui aurait de sérieuses conséquences pour les pays Plus >