Le Sénégal a connu une journée historique le 23 Juin 2011 quand la population s’est répandue massivement dans les rues de Dakar et a convergé vers la place Soweto pour contrecarrer le projet de modification de la constitution qui était en discussion à l’Assemblée nationale. Le Président Wade est un adepte des amendements de constitution. En dix ans, il a altéré quinze fois la constitution du pays dans le seul but de réunir tous les leviers du pouvoir entre ses mains. Par cette seizième tentative, Wade visait à instituer un ticket de Président et de Vice-Président pour briguer un troisième mandat et baliser la route à son fils Karim Wade, déjà détenteur de 4 fauteuils ministériels, afin qu’il lui succède à la tête de l’Etat. La rue a fait plier Wade qui a du renoncer à son projet de dévolution monarchique du pouvoir. Dans cette livrée, les invités de Alassane Samba Diop, l’animateur de l’émission Remue-ménage du 3 Juillet 2011 de radio Rfm, reviennent sur ces évènements et en analysent la portée et les conséquences.

 

Share