En élisant Macky Sall à la présidence de la république les sénégalais ont, dans un premier temps, manifesté leur désir de changement à la tête de l’état. Il leur reste à lui donner, dans un second temps, les moyens de gouverner en accordant à  Bennoo Booku  Yaakar, la coalition qui lui est alliée,  une majorité parlementaire à l’Assemblée nationale. Ceci permettra  à la nouvelle administration de s’atteler aux travaux de reconstruction nationale tels qu’ils ont été spécifiés dans les conclusions des Assises Nationale et la Charte de bonne gouvernance auxquels a souscrit le nouveau président élu. C’est ce qui fait l’objet de ce débat dans « Questions Directes » de TFM.

Share