La politique de change adoptée par les banques centrales des pays de la zone franc (BCEAO et BEAC)  repose sur la convertibilité, le libre transfert et une parité fixe arrimée a l’euro du franc CFA, leur monnaie commune.  Cette architecture a contribué à plomber les économies des pays de la zone franc, comme il ressort cet entretien.