Articles taggés Michel Camdessus

LES AVATARS DU FRANC CFA « FLUX DES CAPITAUX ET RÉGRESSION ECONOMIQUE EN AFRIQUE FRANCOPHONE »

1

Le continent africain est en passe de devenir le nouveau fer de lance de l’économie mondiale. Le monde aura toujours besoin de foyers de développement pour servir de  « locomotives » de croissance à ses activités industrielles. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, ce fut  l’Europe qui tint ce rôle durant sa période de reconstruction que l’histoire a retenue comme étant celle des Plus >

J.-P. MIKA. – « Les Tourments du monde », 2011

La Zone Franc à la traine du boom économique mondial

0

J.-P. MIKA. – « Les Tourments du monde », 2011

L’Afrique francophone piégée par sa monnaie unique

Réunis à Paris le 3 octobre 2014, les responsables africains de la zone franc ont confirmé leur attachement à ce lien monétaire. Pourtant, l’écart grandit avec les pays disposant de leur propre devise et connaissant des alternatives politiques sans intervention de l’ancienne puissance coloniale. Il Plus >

logo NEPAD

Le NEPAD : un subterfuge

0

Le dernier plan de relance économique continental, le Nouveau partenariat pour le développement (NEPAD, en anglais), adopté lors du sommet de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) le 11 juillet 2001, à Lusaka, en Zambie, définit une stratégie qui repose sur le financement de quatre secteurs prioritaires : les infrastructures, l’agriculture, l’éducation et la santé. Le financement du plan Plus >

appetits capitaliste planete

L’Afrique noire face aux pièges du libéralisme

0

De tous les systèmes d’exploitation et de distribution économiques ayant existé, la mondialisation est certainement le plus mal nommé. En effet, elle n’a de global que le nom et se caractérise par un mouvement massif de capitaux confinés principalement à l’intérieur des pays industrialisés. Cette configuration, préjudiciable à l’ensemble des pays en voie de développement, exclut tout Plus >

Michel Camdessus

Sans regrets, Michel Camdessus !

0

La nouvelle du départ de Michel Camdessus du Fonds monétaire international (FMI) n’ a pas, pour paraphraser Ovide, occulté le «farouche bruit que font dans le crépuscule les chênes qu’ on abat pour le bûcher» des pauvres. Elle n’ a pas non plus fait taire les cris des suppliciés, car ils savent que ces bûcherons qu’ évoquait le poète à propos d’ Hercule, et desquels le directeur général du FMI Plus >

Haut de page