Le Président sénégalais, Abdoulaye Wade, s’entête à vouloir briguer un troisième mandat en dépit des dispositions constitutionnelles qui limitent à deux les mandats qu’il doit passer à la tête du pays et qu’il a déjà effectués. S’il persiste dans son entêtement, le Sénégal risque de plonger dans les mêmes affres de violence et d’instabilité que des pays comme la Cote d’Ivoire, la Guinée ou le Plus >